« Flatland » de Damien Bonnaud, peindre sans intention…

Damien Bonnaud expose son travail à la Galerie Conil avec une exposition intitulée: « Flatland » jusqu’à fin avril. « J’ai grandi hors des villes, ce qui m’a permis de cultiver un rapport particulier à la nature et au paysage… » déclare Damien Bonnaud.

damien-bonnaud7541

Tanger est une ville qui héberge encore une part tangible de nature en plein coeur de son urbanisme. C’est la raison pour laquelle il s’y installe il y a 3 ans à la suite d’un voyage d’étude sur la « Confluence des religions monothéistes au sein de l’architecture ».

La série présentée à la galerie Conil s’intitule: « Flatland » et découle du désir de commencer à peindre sans intention.

xx-1

L’expérience physique et psychique d’une forme prime sur la question de la représentation qui reste cependant sous-tendue ici. Le format prédéfini et l’action répétitive donnent lieu à des expressions de transe. S’ il reste la question de paysage, elle s’aborde en terme d’addition et de soustraction. Le résultat apparaît autant évanescent que synthétique.

Damien Bonnaud est né en 1985 à Reims. Il vit et travaille actuellement à Tanger.

Galerie Conil
7, rue du Palmier
35, rue des Almohades Petit Socco
Tanger

Flatland-aaaaaa-1

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

One Response to "« Flatland » de Damien Bonnaud, peindre sans intention…"

  1. Pingback: « Flatland » de Damien Bonnaud, peindre sans intention…

Leave a Reply

Your email address will not be published.