Gibraltar: le détroit de tous les rêves et de tous les dangers…

Previous Next

Le Détroit, Al Boughaz comme on dit à Tanger est un espace mythique et aussi une dure réalité. Sas de la découverte, de l’étonnement et du bonheur pour les uns, gigantesque douve naturelle de l’horreur et du désespoir pour les autres. Barrière ou passage voici le Détroit. Vous découvrirez dans cet article les multiples facettes du Détroit de Gibraltar…

« Depuis sa splendide baie, Tanger, la magicienne, contemple les noces de la Méditerranée et de l’océan Atlantique… D’un seul regard, on embrasse l’Europe et l’Afrique: une mer et un océan avec, pour les unir, le détroit de Gibraltar.

Lieu de rencontre et de passage très fréquenté et bien connu, non seulement des Phéniciens et des peuples d’Afrique, mais aussi des Grecs et des Romains, et a fortiori des pouvoirs qui s’en sont disputé le contrôle au Moyen Âge, le détroit de Gibraltar n’en a pas moins été pensé comme un seuil, une frontière, parfois une limite infranchissable, que ce soit de la mer vers l’Océan ou encore entre l’Europe et l’Afrique.

Le Détroit, un double miroir
C’est là que la Méditerranée se reflète dans l’Atlantique et que l’Andalousie transparaît dans le Maghreb.
L’imaginaire relatif au Détroit de Gibraltar, situé aux confins du monde occidental, chargé de mythes et de merveilleux, peuplé de héros et de monstres, a suscité un nombre impressionnant de recherches.

detroit-vu-avion copie

Les Colonnes d’Hercule
C’est le nom donné, dans l’Antiquité, aux montagnes qui bordaient le détroit de Gibraltar: le Rocher de Gibraltar au Nord, sur la rive européenne, et le mont Abyle, aujourd’hui Jbel Musa, au Sud, sur la rive africaine. Le nom de Gibraltar n’apparaît qu’à compter de 711 ; il vient de l’arabe Jebel Tariq, la montagne de Tariq, prénom du général musulman Tariq ibn Ziyad qui, en avril 711, franchit le détroit pour conquérir la péninsule ibérique.

Hercule-monument
Le monument des colonnes d’Hercule à Gibraltar.

Elles portent ce nom car, selon la légende, Hercule, lors de l’un des douze travaux, aurait, d’un coup de sabre, fendu le roc à cet endroit, formant ainsi le détroit. Ces colonnes étaient le symbole de la frontière entre le monde civilisé et le monde inconnu.

Enfin, Platon aurait placé Atlantide dans le passage des Colonnes d’Hercule, dans l’un de ses derniers dialogues “Timée”.

C’est le seul passage maritime entre l’océan Atlantique et la mer Méditerranée. Il est large de 14,4 km et d’une profondeur d’environ 300 m. Le détroit est considéré comme faisant partie des eaux internationales.

Symbolisant cette légende d’Hercule, nous retrouvons sur la côte marocaine un site exceptionnel: les Grottes d’Hercule, lien avec la mythologie qui situe au Maroc les Jardins des Hespérides. Dans ces jardins, les trois filles du Titan Atlas gardaient les arbres aux pommes d’or protégées par un dragon à cent têtes. Lors de son onzième travail, Hercule, fils de  Zeus tua le dragon et s’empara des fruits magiques qui garantissaient l’immortalité. Fatigué, il se serait reposé dans ces cavernes…

hercule-grotte-750
Le nouveau site des grottes d’Hercule à Tanger

Une voie de passage intercontinentale et interocéanique majeure.
Tout autour du détroit de Gibraltar trois états ont pris place : l’Espagne, le Maroc, le Royaume-Uni. Ils sont imbriquées les uns aux autres par un jeu d’enclaves maritimes. Cette situation le projette au centre de différents réseaux de circulations et de mobilités internationales. Ces circulations, intégrées dans les grands flux marchands et humains qui dominent la planète, font toute l’attractivité des lieux et entraînent une organisation maritime et terrestre singulière autour de ce seuil océanique. En particulier, les infrastructures portuaires se sont développées de manière spectaculaire et accueillent aujourd’hui les principaux transporteurs mondiaux. Le détroit devient un espace original où se croisent le dense trafic marchand alimentant les échanges entre Europe et Asie, et une circulation humaine de plus en plus intense, révélatrice des liens historiques entre l’Europe et l’Afrique. L’intense flux marchand de l’artère maritime Est-Ouest est entrecoupé par un trafic Nord-Sud qui n’a cessé de prendre de l’ampleur au cours du XXe siècle. Il s’agit d’une part, d’un courant marchand support d’une partie du commerce extérieur marocain avec l’Europe et d’autre part, d’un flux humain de plus de 5 millions de passagers dont 40 % traversent le détroit lors de la période estivale. L’ensemble de ces flux hisse le détroit au rang des détroits du Pas de Calais ou de Malacca en termes de trafic maritime international (100 000 navires par an, environ 300 par jour).

Carrefour civilisationnel, culturel, économique, commercial, le détroit de Gibraltar est un véritable observatoire de la mondialisation.
Aujourd’hui par ce détroit passent les rêves, les utopies, les voyages, mais aussi toute la richesse du monde et ses pièges. D’un côté du détroit, l’Espagne adossée à la riche Europe. De l’autre le Maroc et derrière lui toute l’Afrique.
detroit-immigration
Ce bras de mer de 14 kilomètres, qui sur les cartes sépare deux continents, est une frontière impossible.
Le détroit s’est imposé comme l’espace modèle de la « frontièrisation » de l’espace Schengen, mais aussi le symbole de son inefficacité. La réactivité des migrants et leur capacité à contourner les dispositifs européens soulignent l’impuissance d’une politique de fermeture menée sans projet de développement des pays émetteurs. Le détroit sépare aussi l’Europe de l’Afrique. Des transbordeurs rapides et classiques assurent la liaison, pour le passage des personnes et des véhicules. C’est un point de passage de l’immigration clandestine vers l’Europe. Cette dernière se fait aussi par traversée du détroit, parfois sur des embarcations de fortune causant de nombreux morts. Le chiffre fait l’objet d’une polémique : il est d’au moins plusieurs dizaines par an, mais certains parlent de milliers.

Faune et flore du Détroit
L’union des deux mers fait du milieu marin une enclave privilégiée qui abrite une biodiversité exceptionnelle d’un intérêt extraordinaire. La richesse de ses eaux permet de fixer à l’année une population de dauphins, globicéphales, orques et baleines. Les poissons abondent également: mérous, congres, murènes, dorades, loup, pagres, pageots, etc. Un petit tour à la criée du port de Tanger vous donnera une bonne idée de la diversité de la faune.

faune-flore-detroit-tanger

Côté flore, tous ceux qui ont fait de la plongée au Maroc vous le diront: les champs de gorgones, d’éponges et de corail sont bien réels ! Le climat de la zone se distingue par des températures très douces et une saison sèche marquée par une absence totale de pluies. Au seuil du détroit, l’eau monte des profondeurs, riche en substance nutritive de la Méditerranée et se mélange partiellement avec l‘eau affluant de l‘Atlantique. C’est ce qui permet d’avoir une abondance de nourriture dont profitent les dauphins et les baleines. C’est pourquoi, la circulation active dans le détroit de Gibraltar compromet sensiblement certaines sortes de baleine. Pour leur protection une limitation de vitesse dans le détroit a été décidée en février 2007 par le ministère de l’environnement.

Les ferries
Les ferries qui partent d’Algésiras, Tarifa ou Malaga ont deux destinations possibles dans la région du Cap Nord : le port de Tanger-Med près de la ville de Tanger et le port de Ceuta près de la ville de Tétouan. Les bateaux rapides mettent seulement 45 minutes jusqu’à Ceuta et 1h30 pour aller à Tanger-Med.

Le Port Tanger Med

tanger-med-750

Il est situé à Ksar Al Majaz dans le nord du Maroc, à 22 km à l’est de Tanger et à 46 km au nord de Tétouan sur le détroit de Gibraltar en Méditerranée. Il est situé à 14 km à peine des côtes espagnoles, et se trouve sur la voie de passage du commerce maritime mondial Est-Ouest entre l’Asie, l’Europe et l’Amérique du Nord. Grâce à cette position stratégique, Tanger Med est devenu une plateforme logistique aux portes de l’Europe en jouant sur le fonctionnement de la production en juste-à-temps. Le Port est situé sur la seconde voie maritime la plus fréquentée au monde, le détroit de Gibraltar avec plus de 100 000 bateaux par an. Son activité principale est le transbordement de conteneurs. Les portes-conteneurs géants débarquent leurs marchandises sans dévier de leur route et repartent aussitôt, à charge ensuite à de plus petits navires, ou « feeders ships«  de desservir des ports de second ordre.

Le Port Tanger Med est connecté à plus de 120 ports dans 50 pays au monde auquel il est relié par des lignes régulières hebdomadaires. Cette année, Tanger Med pourrait traiter 3 millions de conteneurs, et devenir ainsi le plus grand port d’Afrique au niveau du transbordement.

Le Port de Tanger ville
Il ambitionne d’accueillir plus de 700 000 touristes à moyen terme. Pour des excursions d’une journée ou un week-end, la ville de Tanger accueille annuellement plus de 400.000 touristes provenant de l’Espagne. Ce chiffre est attendu à la hausse grâce à la reconversion du port.

nouveau-port-de-tanger
Le port de Tanger ville était le premier port de ferry du pays. Suite au projet de reconversion du port, Tanger Ville est destiné à devenir un port de plaisance et d’accueil des bateaux de croisière. Ainsi, aujourd’hui, la plus part du trafic ferry a été transféré vers le port de Tanger Med. Cependant deux compagnies effectuent encore des traversées vers le port de Tanger ville offrant ainsi la possibilité pour les touristes d’Espagne de visiter la ville de Tanger sur une ou deux journées.

Un projet fou pour le Détroit

tunnel-detroit-gibraltar
Le percement ou la construction d’un lien fixe a été une idée récurrente depuis le début des années 80. Un accord entre l’Espagne et le Maroc a été signé en 2003 pour une étude sur la construction d’un tunnel ferroviaire sous détroit. Le projet prévoit une liaison de 42 km (la distance d’un marathon), dont 27,7 km de tunnel sous-marin entre les villes de Tanger et Tarifa. Ce tunnel a de quoi faire rêver par son caractère aussi symbolique qu’ambitieux. Il est facile, par contre, de dresser la liste des arguments en sa défaveur par exemple le financement et la dangerosité de construire un tel ouvrage dans une zone sismique. Aujourd’hui il se trouve que le Maroc a énormément évolué dans ses relations avec l’U.E grâce au statut avancé dont il bénéficie. D’autre part le développement des infrastructures routières et portuaires ont mis le sud de l’Europe à 60 mn de traversée pour camions et passagers depuis Tanger Med et à 40 mn de Tanger ville.

Dino Sebti traverse le Détroit à la nage le 9 septembre 2016.
Le patron de l’agence Sigma Technologie, Dino Sebti, a traversé le détroit de Gibraltar le 9 septembre 2016 en 4h 18h pour les 18 km soit 4,2 km/h… Fou, non ? Dino déclare: « La clé de la réussite de ce challenge consiste à ne jamais paniquer. D’ailleurs, la plus grande préparation pour cette traversée a été mentale. Il fallait apprendre à chasser les mauvaises pensées : j’ai froid, je suis fatigué, je n’y arriverais pas, etc… »

dino-sebti-detroit

Agé de 51 ans, Dino Sebti, s’est entrainé pendant plus d’un an avant d’effectuer cet exploit. Il était accompagné par trois autres nageurs: un Franco-américain, un Français et un Allemand: Pierre Weisbein, Adrien Champoux, et Joseph Hess.

dino-sebti

Le Détroit de tous les rêves…
Paysage majestueux, le détroit change de visage au gré du vent, des couleurs, des courants, de la visibilité. Le vent s’engouffre dans ce lieu non abrité. Quand il souffle côté Méditerranée, c’est le vent d’Est. On l’appelle Levante en Espagne et Chergui au Maroc. Venant de l’ouest, alors on l’appelle Poniente et Gharbi . Des milliers d’oiseaux sillonnent le ciel. Des chalutiers longent les côtes. Des cargos se dressent à l’horizon. Des paquebots font escale dans les ports.

C’est ici, lieu étroit et profond où s’entrechoquent les courants et les vents, porte sur le monde, lieu de passage, de rencontres et d’exil, que naissent, grandissent et se multiplient les rêves et les dangers du détroit de Gibraltar…

L’ « ailleurs » semble si proche.

ThGW

badeau-tanjazz-tangex

Enregistrer

Enregistrer

One Response to "Gibraltar: le détroit de tous les rêves et de tous les dangers…"

  1. SEMDATCHA Mandamili  30 mars 2017 at 17 h 45 min

    Ville de rêve

    Répondre

Leave a Reply

Your email address will not be published.