Slimani-Ben Jelloun, la rencontre de deux prix Goncourt marocains.

Sommet des prix Goncourt à Tanger avec Tahar Ben Jelloun (1987) et Leila Slimani (2016) à l’hôtel El Minzah le 8 juillet à 19h, sous l’égide de l’Institut Français et de la librairie des Colonnes. Rencontre animée par Simon Pierre Hamelin.

ben jelloun-slimani

Leila Slimani fait l’honneur de choisir l’Institut français du Maroc pour partager avec le public marocain son prix Goncourt. Pour sa rencontre tangéroise, elle sera en dialogue avec Tahar Benjelloun autour de leurs oeuvres et leurs écritures.

Leila Slimani, journaliste et écrivain franco-marocaine, elle publie, en 2014, son premier roman chez Gallimard, Dans le jardin de l’ogre. Le sujet (l’addiction sexuelle féminine) et l’écriture sont remarqués par la critique. Chanson douce est son deuxième roman, lauréat en 2016 du plus prestigieux prix littéraire français. Paru aux éditions Gallimard, Chanson Douce est tiré d’un fait divers, un double infanticide dans les beaux quartiers de New York en 2012.

Tahar Ben Jelloun est originaire de Fès. Il enseigne la philosophie à Tétouan et à Casablanca avant de s’installer en France en 1971. Il suit des études en psychiatrie, collabore avec des journaux comme Le Monde et publie en 1973 son premier roman Harrouda. Son roman, La Nuit sacrée, obtient le prix Goncourt en 1987. Ces dernières publications sont Le terrorisme expliqué à nos enfants (seuil, 2016) et Un pays sur les nerfs (l’aube 2017)

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Leave a Reply

Your email address will not be published.