Tanger au temps du Covid ! par Isabelle Merose-Kienast.

Tanger au temps du Covid! Malgré la pandémie, malgré les masques, malgré le confinement, malgré…. Tanger grâce à la peinture, la sculpture, la littérature résiste.

tanger-experience - le web magazine de Tanger -  L'art à Tanger au temps du Covid
Isabelle Merose-Kienast

En juillet 2020, trois événements ont ponctué la vie culturelle de Tanger.

Tout d’abord le 23 juillet, Gallery Kent a ouvert ses portes sur le vernissage de l’exposition Just Art qui réunissait quinze artistes marocains et espagnols tels que Ouazzani, Melehi, Binebine, Mahfoudi, Amrani, Canovas, Miro avec une lithographie. Au rendez vous de l’abstrait, du figuratif, de la couleur beaucoup, de la sculpture un peu qui brillent de mille feux sur les parois de la galerie. Le soir du vernissage, nombreux étaient ceux qui avaient répondu présents avec le masque, le gel, le tapis, enfin bref toute la panoplie.

justart-def-750

D’ores et déjà Aziza LARAKI a décidé de jouer les prolongations jusqu’au 30 septembre.

Gallery Kent: http://gallerykent.com/exhibition/just-art/

 

Au Hilton, un samedi après midi grâce à l’énergie de Chokri Bentaouit, nous avons assisté à une magnifique vente aux enchères au profit du fonds COVID.

vente-hilton-Tanger
Lot 46 : Composition, 2020, de Mohammed Melehi (1936). Acrylique sur toile, 120x 150 cm. Mise à prix : Enchère la plus forte

Ici également, toutes les mesures sanitaires ont été respectées et des œuvres de grands peintres marocains essentiellement ont été acquises par des acheteurs avertis soit en présentiel, soit par téléphone. Chokri a conduit l’opération d’une main de maître, comme il sait le faire. Du dynamisme, de temps à autre un zeste de suspens et tout a été vendu pour l’amour de l’art dans un but humanitaire. Le fonds Covid s’est arrondi d’un million de Dirhams.

«Merci aux artistes, merci à ces Hommes sensibles, à ces âmes sensibles et connectées avec l’univers, si grands par leurs œuvres, nous le savons, exceptionnels aujourd’hui encore dans leur engagement : ils ne cesseront de nous surprendre ! », conclut Chokri Bentaouit.

 

Enfin, la librairie mythique des Colonnes prend un nouveau souffle.

Librairie des Colonnes Tanger par Jess Cherkaoui
Librairie des Colonnes Tanger par Jess Cherkaoui

Après les vicissitudes de l’existence, la grande faucheuse qui est passée par là, Meriem Iraki tente de reprendre les rênes de ce temple littéraire en regarnissant les rayonnages aidée en cela par les fidèles Moncef et Anas. Souhaitons lui bon vent !

Avec impatience, nous attendons le 10 septembre en espérant que la « vraie vie » va reprendre ses droits !

Isabelle Merose-Kienast

Leave a Reply

Your email address will not be published.