CULTURE

toute la culture de tanger

Les Libraires de Tanger célèbrent Paul Bowles

Samedi 30 Octobre, les Libraires de Tanger célèbrent Paul Bowles. A la librairie « Les Insolites  » à 16 heures : En premier lieu, un charmant goûter était proposé par Stéphanie Gaou-Bernard avec sa sa grâce et convivialité naturelles … Les fidèles, au rendez vous, bien sûr se sont empressés de s’asseoir pour écouter la comédienne parisienne Emmanuelle Grangé. Invitée […]

"Chater" chez Dar D'art du 23 octobre au 23 novembre

La galerie Dar D’art expose « Chater » du 23 octobre au 23 Novembre  » Chez Chater, les lettres de l’alphabet arabe ne sont que des formes d’où il puise son inspiration. Leurs écritures, ou les gestuelles pour les matérialiser, ne sont que le point de départ ou « l’initialisation ». Ces lettres subissent les différents assauts de l’artiste […]

100e anniversaire de la naissance de Paul Bowles

L’ensemble des acteurs de la vie culturelle tangéroise ont concocté tout un programme d’animations : l’Institut Cervantes (sous le patronage du ministère de la Culture espagnol, la Ville de Malaga, l’Ambasse d’Espagne et l’Institut Ramon Llull, l’Institut français, la Légation américaine, la Cinémathèque, l’École américaine ainsi que les librairies, avec le soutien de l’American Language Center.

La saga juive de Tanger par Abraham Bengio

Extraits d’articles d’Abraham Bengio parus dans  la revue « Horizons Maghrébins » :  » Roi ne puis, Prince ne daigne, Tangérois je suis – Pavane pour une communauté juive défunte «  Pour moi, j’ai quitté Tanger en 1964, à l’âge de 14 ans : si mon enfance et jusqu’à mes premières amours furent tangéroises, je ne comprenais […]

Philippe Lorin, créateur de Tanja Latina et Tanjazz…

Philippe Lorin s’est installé définitivement à Tanger en 1994 au moment où, dit-il, :  » cette ville était tombée au plus bas de son bas « . Pourquoi Tanger ?  » Parce que j’aime les villes déglinguées, Alexandrie, Trieste… et que finalement c’est Tanger où je venais en vacances depuis 1987 qui m’a retenu… »

Henri Matisse, le peintre coloriste de la sensation poétique

Pourquoi Matisse vient à Tanger ? Parce que les voyages au Maroc « m’aidèrent à reprendre contact avec la nature mieux que ne le permettait l’application d’une théorie vivante mais quelque peu limitée comme l’était le « Fauvisme » . Il traverse alors une crise majeure, dont il va ressortir plus fort en parvenant à mieux […]